Résultats statistiques des comptabilités agricoles fribourgeoises 2019

Le secteur « Économie d’entreprise et comptabilité » est heureux de vous informer que la brochure des statistiques des données comptables 2019 des exploitations fribourgeoises est désormais disponible. Vous y trouverez les résultats des marges brutes comparables (MBC) des principales branches de production, les résultats des comptes d’exploitation ainsi qu’une analyse des coûts de production et des flux financiers.

Après une année 2018 marquée par la sècheresse, les MBC des céréales ont progressé pour toutes les cultures à l’exception du triticale qui malgré ce résultat se maintient toujours nettement au-dessus de la moyenne suisse. Pour les cultures sarclées, les MBC ont connu des évolutions diverses. Pour le colza et les pommes de terre par exemple, les MBC connaissent une baisse par rapport à l’année précédente, respectivement d’environ - 400CHF/ha et - 1'900CHF/ha. A l’inverse, la MBC des betteraves sucrières a progressé de plus de 500CHF/ha. Toutefois, la récolte 2020 sera marquée par une chute des rendements due aux maladies et va fragiliser encore plus les producteurs.

Concernant les bovins laitiers, les MBC par UGB pour les trois régions de production (plaine, colline et montagne) restent supérieures aux moyennes suisses et se situent au-dessus de la moyenne cantonale observée ces dix dernières années. En 2019, il est notamment constaté une nette progression de la productivité par vache pour les zones de plaine et des collines. Les coûts spécifiques des exploitations fribourgeoises ont été mieux maîtrisés et sont inférieurs aux dépenses des exploitations suisses.

© Clayton Robbins

Les données des comptes de résultats des exploitations fribourgeoises en zone de plaine montrent toujours un résultat inférieur par rapport à la moyenne Suisse. L’écart se maintient autour des 10’000CHF/ha. En revanche en zone des collines et de montagne, les résultats restent supérieurs, respectivement + 5’000CHF/ha et + 13’500CHF/ha environ malgré des autres charges d’exploitation plus élevées.

En 2019, les exploitations fribourgeoises disposaient de liquidités plus importantes permettant d’avoir une meilleure capacité pour financer les dépenses privées, les opérations d’investissements et de financements. En effet, le cash-flow avant intérêts et privé a progressé de près de 5’000CHF entre 2017 et 2019. Toutefois, les résultats entre les exploitations sont extrêmement variables et un quart des exploitations disposait de moins de 44'000 CHF de liquidités donnant peu de possibilités aux agriculteurs de procéder à des améliorations sur leur exploitation.

Désormais, l’intégralité des brochures parues depuis 2006 sont désormais consultables en ligne et sont accessibles en cliquant ici. 

Pour tout complément d’information, vous pouvez nous contacter au 026 305 58 00 ou par Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..