Les coûts de mécanisation dans la production laitière fribourgeoise

Les coûts de mécanisation représentent un poids important dans la production laitière, mais comment évoluent-ils en fonction des quantités produites ? L’étude des données comptables 2019 nous fournit des premiers éléments de réponse.

L’analyse des coûts de mécanisation a été réalisée sur la base des comptabilités 2019 d’exploitations fribourgeoises produisant exclusivement du lait. Le graphique ci-contre permet de bien visualiser cette disparité, où chaque exploitation étudiée est représentée par un point.

A partir d’un échantillon initial de 562 exploitations, il a été procédé à un tri afin de faire ressortir les dépenses strictement liées à la production laitière en excluant notamment les coûts liés aux productions végétales et les prestations pour tiers. Au final, l’étude des données a été menée sur un échantillon de 81 exploitations fribourgeoises.

© Grangeneuve

Les coûts machines présentés intègrent l’ensemble des dépenses réalisées, à savoir : les charges annuelles (réparation, carburant, assurance, etc.), les amortissements et les travaux réalisés par des tiers.

Pour 2019, la moyenne des coûts de mécanisation s’établissait, pour les exploitations retenues, à 28 cts/kg de lait produit, soit environ 36% du prix du lait moyen de l’échantillon. Cependant, les dépenses peuvent être extrêmement variables d’une exploitation à l’autre, allant de 16 à 42 cts par kg de lait.

Des différences importantes sont aussi visibles entre les exploitations produisant des quantités de lait semblables montrant que d’autres facteurs ont une influence sur les coûts de mécanisation. Face à l’augmentation des quantités produites, on ne peut pas constater de tendance significative à la hausse des coûts machines, mais simplement observer, sur cet échantillon, une quasi-absence d’économie d’échelle.

Ces résultats nous donnent des premières indications sur les coûts de mécanisation dans la production laitière. Les différences importantes entre les exploitations et le faible nombre d’exploitations étudiées produisant un volume de lait important nous invite à la prudence quant aux conclusions définitives que nous pourrions en déduire.

Une analyse plus détaillée des dépenses de mécanisation est nécessaire. Et sur votre exploitation, avez-vous déjà calculé les coûts de mécanisation par kilo de lait produit ?


Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., collaborateur scientifique