Soutien des technologies numériques dans l’élevage laitier

Afin de relancer l’économie suite à la crise du coronavirus, le canton de Fribourg a mis en place un plan de relance qui comprend entre autres une mesure en faveur de la production laitière. Cette mesure a pour but de favoriser l’implantation et l’utilisation de technologies numériques sur les exploitations laitières fribourgeoises, dans le but d’améliorer la santé du bétail et de diminuer les émissions de gaz à effet de serre. Pour atteindre cet objectif le canton va apporter un soutien financier pour tout investissement dans une nouvelle technologie dès janvier 2021.
Quel soutien est exactement apporté aux producteurs-trices ?

Dès le mois de janvier 2021, les producteurs-trices de lait fribourgeois qui sont intéressé(e)s à investir dans un système dit « de nouvelle technologie » peuvent recevoir un soutien financier du canton s’ils remplissent certaines conditions (voir le point ci-dessous). Le montant du soutien s'élève au 35% du coût effectif de l'investissement subventionné, mais au maximum à 10'000 francs.

Les demandes de soutien peuvent être adressées à Grangeneuve via le formulaire d’inscription disponible sur cette page internet. La demande doit être déposée jusqu’au 31 octobre 2022. À noter que cette mesure cantonale prend fin lorsque le montant budgétisé est épuisé.

© Grangeneuve

Quels sont les systèmes soutenus ?

Grangeneuve met à disposition une liste des outils de technologies numériques qui peuvent bénéficier du soutien cantonal (voir tableau Excel). Cette liste comprend des systèmes de monitoring pour surveiller la santé, l’alimentation, l’activité, les chaleurs et/ou la condition physique des vaches mais aussi des systèmes d’alimentation comme des robots d’affouragement et des robots repousse-fourrage. Des systèmes de mesure de la hauteur de l’herbe pour la gestion de la pâture sont aussi intégrés dans la liste. 

Quelles conditions doivent remplir les exploitations qui veulent bénéficier de ce soutien ?

L’Ordonnance pour le soutien des technologies numérique dans l'élevage laitier décrit exactement les conditions à remplir pour bénéficier du soutien (lien). Il est à noter que les exploitations qui veulent bénéficier de ce soutien doivent mettre à disposition de Grangeneuve les données des contrôles laitiers, les données de la reproduction et de la santé animale (frais vétérinaires) ainsi que des informations sur la gestion du troupeau (via des questionnaires ciblés). Ces données seront traitées dans le cadre du conseil, de l’enseignement et de la recherche de manière anonymes. 

Quelles prestations sont offertes aux producteurs-trices ?

En plus du soutien financier, Grangeneuve va offrir différentes prestations de mise en valeur de données (notamment du contrôle laitier) et de conseil pendant la durée du projet, soit jusqu’au mois de décembre 2023. Grangeneuve propose également de faire une évaluation des critères qui influencent le bilan CO2 de l’exploitation laitière avant la mise en place du système et à la fin du projet.

Je suis intéressé(e), quelles sont les démarches à effectuer ?
  1. La liste des systèmes compatibles avec la mesure de soutien se trouve sur cette page internet (tableau Excel). La première démarche est de parcourir la liste pour chercher le système correspondant à ses besoins. Grangeneuve peut offrir du conseil à ce stade des réflexions.
  2. Prendre contact avec le revendeur du système et voir si le système est adapté à son exploitation. Si l’intérêt se concrétise : demander un devis. (ATTENTION : Grangeneuve ne fait pas l’intermédiaire entre l’exploitant et le revendeur)
  3. Imprimer et remplir le formulaire d’inscription en cliquant ici. Attendre le retour de Grangeneuve.
  4. Une fois en possession d’une confirmation de soutien à l’investissement de la part de Grangeneuve : commander le système. Il est important d’attendre le retour de Grangeneuve avant de commander le système.
  5. Transmettre la facture finale détaillée à Grangeneuve pour toucher le soutien.

Si vous avez besoin d’informations complémentaires, vous pouvez vous adressez à notre personne de contact, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (026 305 58 93).