Formation obligatoire pour les véhicules de manutention

Suite à l’adaptation en 2017 de la directive numéro 6518 de la Commission fédérale de coordination pour la sécurité au travail (CFST), tous les utilisateurs de véhicules de manutention de la catégorie R doivent avoir suivi une formation pour la sous-catégorie de véhicule correspondant.

Cette obligation concernait jusque-là uniquement les métiers de l’industrie, de la construction, etc. Depuis 2017, elle s’applique également au domaine de l’agriculture, et cela sans période de transition.

Les véhicules concernés sont les suivants :

Chariot élévateur à contrepoids (R1)

Chariot télescopique (R4)

Il est dès lors vivement conseillé aux conducteurs de ces véhicules de suivre la formation requise et réguler ainsi leur situation. Car en effet, si un utilisateur non formé provoque un accident impliquant une tierce personne, il faut s’attendre au recours de l’assureur et à des conséquences juridiques importantes.

En cas de prêt ou de location de votre véhicule, assurez-vous que le conducteur dispose d’une formation, sans quoi, en cas d’accident, vous pouvez être considéré comme responsable.

Les chargeurs frontaux et les chargeurs articulés sans bras télescopique n’entrent pas dans ces catégories. Il est toutefois recommandé aux employeurs de former leurs collaborateurs sur les risques engendrés par l’utilisation de ces véhicules et de documenter cette instruction afin de pouvoir prouver que tout a été entrepris pour éviter les accidents.

Des cours reconnus sont organisés auprès du Service de prévention des accidents dans l’agriculture (SPAA) et de l’Union des paysans fribourgeois (UPF).

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. & Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., collaborateurs scientifiques