Renforcement des prestations de conseils pour les cultures spéciales

Les cultures spéciales, notamment les cultures maraîchères, font face à des défis importants et croissants : réduction des risques liés aux produits phytosanitaires, changements climatiques (sécheresse et irrigation), exigences du marché, innovation, etc.

Pour y répondre, les cantons de Berne (Inforama, HAFL, Beratungsring Gemüse) et Fribourg (Grangeneuve), Agroscope et la branche maraîchère (UMS, CCM, GVBF) prévoient de renforcer les ressources et les compétences de recherche, conseil et formation sur le site d’Ins, avec le projet de Centre de compétences légumes.

Le canton de Fribourg (Grangeneuve, SAgri) souhaite parallèlement renforcer ses activités en faveur des maraîchers fribourgeois et des producteurs de cultures spéciales en général.

Pour y parvenir, une équipe cultures spéciales, sous la responsabilité d’André Chassot, a été mise en place dès le 1er décembre 2020 et est composée des spécialistes suivants (domaine de compétences) :

- André Chassot (protection des plantes)            - Lutz Collet (cultures maraîchères) 
- Jonathan Heyer (protection des plantes)          - Lars Mauron (pommes de terre)
- Dominique Ruggli (arboriculture)                       - Daniela Hodel (cultures maraîchères) 

de gauche à droite : 
Lutz Collet, Lars Mauron, Daniela Hodel,
Dominique Ruggli, Jonathan Heyer et André Chassot

 
Pour les maraîchers fribourgeois et les partenaires régionaux ou nationaux du domaine maraîcher, cette réorganisation implique certains changements :
  • André Chassot sera le nouveau responsable du service cantonal pour les cultures maraîchères 
  • Les demandes internes et externes pour des prestations ou collaborations liées aux cultures maraîchères seront traitées en équipe et devront par conséquent être adressées à André Chassot 
  • Les questions techniques courantes et les tâches légales liées aux cultures maraîchères (bulletin des prix, annonces des surfaces, etc.) continueront d’être traitées directement par Lutz Collet.

Pour les autres domaines, il n’y a pas de changements notables pour l’instant. Les réflexions d’optimisation se poursuivent.

Nous sommes convaincus que la mise en place de cette nouvelle organisation permettra de répondre au mieux aux défis futurs tout comme aux besoins de nos clients et partenaires.

Nous sommes à votre entière disposition pour tout renseignement complémentaire.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., responsable du secteur Cultures & Santé des végétaux et du Service phytosanitaire cantonal