Visite technique à la Ferme-Ecole Bio de Sorens

En bio comme en conventionnel, les modifications des exigences liées à la production nous obligent à repenser nos façons de produire. Les « bonnes pratiques agronomiques » évoluent-elles dans ce contexte de changement ? Ou alors de nouvelles techniques sont-elles à mettre en place ? Avec ses deux Ferme-Ecole de Grangeneuve et de Sorens, Grangeneuve suit de près ces évolutions et leurs conséquences sur le terrain pour les praticiens.
Cette année, Grangeneuve va présenter et discuter avec les participants différentes facettes d’évolution de la gestion de son exploitation laitière dans la pratique, ceci dans le contexte de la production biologique sur la Ferme-Ecole Bio de Sorens

5 thématiques principales seront présentées sous forme d’ateliers, ceci avec pour objectif de favoriser l’échange entre les participants directement sur le terrain :

1) Fumure et qualité des herbages : Grangeneuve s’est penché ces dernières années sur l’évolution de la qualité des herbages dans le contexte de pâture intégrale de la Ferme-Ecole bio de Sorens. Le constat a été qu’il était nécessaire d’adapter la gestion de la fumure. Il nouss paraît intéressant de thématiser ces adaptations et de discuter avec les participants de leurs propres expériences.

© Sébastien Marchand

2) Suivi du jeune bétail : là aussi, Grangeneuve assure depuis plusieurs années un suivi de l’affouragement et de l’accroissement du jeune bétail de l’exploitation. Les résultats qui seront présentés vont servir de base aux échanges sur la gestion de ses génisses : discussions sur les objectifs de croissance, sur les besoins de complémentation ciblée ou encore sur l’âge au premier vêlage. 

3) Projet « lait pool bio » : dans un contexte de diminution de l’utilisation des concentrés, Grangeneuve propose un suivi de troupeau avec un plan d’affouragement et une mise en valeur des contrôles laitiers de plusieurs exploitations bio du canton de Fribourg. Ce projet, initié par le FIBL dans différents cantons, a pour objectif de soutenir les producteurs dans le management de leur troupeau laitier (alimentation, reproduction, productivité, etc).

4) Aspects technico-économiques d’un producteur d’aliments : un producteur d’aliments pour bétail sera présent et présentera les contraintes en vigueur (cahier des charges bio) et les stratégies développées pour produire des aliments adaptés avec les matières premières à disposition.

5) Coûts de production : comment réagir face à l’augmentation des coûts de production ? En tant que coopérative défendant les intérêts des producteurs bio, Progana présentera son approche et échangera avec les participants sur les mesures mises en place ou à développer. Ouverte aux producteurs bio et non bio, cette visite technique est agendée au 16 septembre 2022 après-midi. Les détails du programme ainsi que le formulaire d’inscription seront en ligne ici dès le 1er septembre (inscription obligatoire).

Philippe Charrière