Projet ReLait – Détermination du BCS des vaches laitières

23 novembre 2022
Le BCS (Body Condition Score) permet de déterminer l’état corporel de son bétail au cours de la lactation. On attribue des notes aux vaches sur une échelle de 1 à 5, ce qui signifie respectivement trop maigre et trop gras. C’est un outil pratique et relativement simple à utiliser sur son exploitation et qui permet de mettre en évidence des erreurs d’affouragement ou de gestion. En effet, les principaux buts de l’évaluation du BCS est de contrôler la formation de réserves corporelles en fin de lactation et de surveiller les variations d’embonpoint au fil de la lactation.

En pratique, on essaie d’éviter d’avoir de grandes variations d’état corporel. L’objectif est que la note ne bouge pas de plus d’un point durant toute la lactation. Par exemple, une vache tarie peut avoir une note de 3.5, puis un mois après le vêlage une note de 3 puis remonter à 3.25 en fin de lactation. De grandes différences d’état corporel ont un impact négatif sur la santé des animaux.

© Grangeneuve

En effet, les vaches trop grasses au tarissement ont une plus faible ingestion en phase de démarrage ce qui favorise l’apparition des maladies métaboliques comme de l’acétonémie ou la fièvre du lait. Une phase d’amaigrissement est inévitable après le vêlage mais l’éleveur doit faire tout son possible pour limiter ce déficit énergétique en gardant toujours à l’esprit que tant que ses animaux maigrissent, la remise en
gestation s’avère plus compliquée.

Avec un affouragement optimal et en favorisant l’augmentation de l’ingestion après le vêlage, on limite ainsi la période de déficit énergique et on obtient de meilleurs taux de réussite à la première insémination. Afin d’obtenir une vision globale de l’évolution de l’état corporel de son troupeau, il est intéressant de relever le BCS à certains moments - clés. Il est important que ce soit toujours la même personne qui effectue le BCS afin d’avoir une ligne cohérente.

Figure 1 : Détermination du BCS, source Agridea 2006.                                                                                                                                                                                                                               Source: Grangeneuve

Figure 2 : Chaque point bleu représente une vache selon son stade de lactation. La majorité se trouvent dans la plage de valeurs idéales (entre les deux lignes jaunes). La ligne traitillée indique la tendance du troupeau qui est ici très stable durant toute la lactation. Entre 100 et 200 jours de lactation, la plupart des animaux se trouvent au-dessus de la plage optimale ce qui est positif car cela indique qu’elles ont peu perdu d’embonpoint depuis le vêlage et que l’affouragement est correct.                                            Source: Grangeneuve

Le BCS peut être déterminé sur tous les types de vaches laitières indépendamment de leur morphologie grâce à l’évaluation de certains points déterminants sur le corps de l’animal comme le montre le schéma precédant (figure 1).

Dans le cadre du projet ReLait – Diminution des antibiotiques, une série d’éleveurs ont choisi une stratégie demandant la détermination du BCS. Sur la base d’une liste des vaches en lactation, les éleveurs déterminent les notes d’état corporel puis des mises en valeur sont réalisées (figure 2).

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., collaboratrice scientifique