Skip to main content

Projet ORA

23 février 2024
Optimisation et Réduction de l’utilisation des Anthelmintiques dans les troupeaux de moutons et de chèvres suisses (ORA).

La résistance aux vermifuges (anthelmintiques) est une réalité prouvée en ce qui concerne les ovins et les caprins. Le FiBL, en collaboration avec les fédérations suisses d’élevage concernées et avec les cantons, met en place un projet qui veut d’une part rassembler toutes les connaissances actuelles et disponibles au sujet de la gestion des traitements avec des vermifuges et d’autre part veut les adapter et les tester au moyen de plusieurs paquets de mesures dans les conditions suisses.

© FiBL


Cinq de ces mesures ont pour but d’identifier et de soigner rapidement et individuellement les moutons et chèvres infestés de manière conséquente. En effet, la mise en oeuvre du traitement sélectif diminue ou arrête la pression de sélection qui conduit à une résistance et prolonge ainsi considérablement la durée d’utilisation des substances actives utilisées.
La cinquième mesure concerne l’adaptation de la gestion des pâtures. Une gestion adaptée de la pâture peut réduire considérablement l’intensité de l’infection et contribue donc à la réduction de l’utilisation des anthelmintiques. Enfin, le projet dispose aussi d’un volet formation et formation continue des multiplicateurs (conseillers, conseillères et vétérinaires), afin que le contenu de ces cinq mesures soit transmis et utilisé de manière durable.

Le projet se déroule dans les cantons de Saint-Gall, du Valais, des Grisons, de Lucerne, d’Uri, des deux Appenzell, de Soleure, d’Argovie, de Vaud, du Jura et aussi dans le canton de Fribourg. Les organismes responsables se composent de la Fédération suisse d’élevage ovin, de la Fédération suisse d’élevage caprin, du Syndicat suisse d’élevage de brebis laitières, des moutonniers professionnels de Suisse, de l’Association suisse pour la santé des ruminants et du Service de santé et de conseil pour petits ruminants (SSPR), qui assume également la direction du projet.

Actuellement deux troupeaux du canton de Fribourg, 1 ovin et 1 caprin, participent à ce projet. D’autres seront ajoutés ces deux prochaines années, pour constituer un groupe de 60 troupeaux au niveau suisse. Le projet, étalé sur 8 années, est financé au ¾ par l’Office fédéral de l’Agriculture et pour ¼ par les cantons participants. Un collaborateur ou une collaboratrice de Grangeneuve officiera comme personne de contact durant toute la période du projet.

Yvan Roulin
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.